Le bonheur à notre porte ?

Cet article sera bref car nombre d'entre nous ont déjà compris le secret du bonheur. Mille et une citations circulent sur le web et même si certaines font beaucoup de raccourcis, la plupart émanent une profonde bienveillance emplie de vérité.


Image par Pexels de Pixabay

C'est quoi, le bonheur ?


Le bonheur est un état de pleine satisfaction. Généralement, je pense qu'on le conscientise à partir du moment où l'on ressent l'exact opposé : la déception.


Peut-on créer le bonheur ?


Bien sûr que l'on peut car comme dit précédemment, il s'agit d'un état. Le bonheur n'est donc pas matériel, il est subtil et malléable. Ce qui nous rend heureux à un instant T peut très bien perdre de son effet à l'instant T + 1. Il peut s'agir d'un événement, d'un objet, d'une personne, d'une infinité de petites et grandes choses.


Faut-il nous séparer de ce qui nous rend malheureux ?


La dépendance et le bonheur sont bien évidemment deux concepts très différents et ils ne sont pas forcément liés. A une époque déjà lointaine, je dépendais de façon intense d'une relation très toxique. J'étais malheureuse mais je craignais de l'être davantage en la rompant. Je me remettais en question car il me semblait juste de le faire : suis-je vraiment malheureuse ? Et si oui, ne puis-je pas trouver une solution sans détruire cette relation ?


Pour ma part, il est important de passer par cette étape de réflexion.


A l'issue de celle-ci, j'ai fait le choix d'accepter que je n'étais pas heureuse mais dépendante, et qu'il fallait que j'élimine cette dépendance tout simplement.


C'est très dur ! Car on se dit qu'on n'a pas le choix ! Que c'est très douloureux ! Puis... une fois cela accompli, on passe en effet par cette période douloureuse mais le temps est avec nous ! Le temps nous aide et nous rappelle que chaque jour qui nous éloigne de cette relation nous rapproche du bonheur. En ce qui me concerne, c'est ce qui m'est arrivé.


En revanche, pour tomber dessus, je ne l'ai pas cherché.

Je ne cherchais plus et n'attendez rien.


Le meilleur moyen de trouver le bonheur est de ne pas le chercher.

Plus vous êtes en quête, plus vous êtes dans l'attente. L'attente est un état de manque et cela vous empêche d'expérimenter le bonheur. Concentrez-vous déjà sur ce qui vous plaît, ce qui vous rend heureux. Plus vous émanez de joie, plus vous l'attirez vers vous. Plus vous attirez de tristesse, plus vous l'attirez vers vous.


Apprenez à vous défaire des choses qui entravent votre bonheur : c'est cela la capacité à être heureux. Apprenez à vous centrer sur les choses positives de votre vie : c'est cela la capacité à être heureux. Trouvez-en d'autres, il y a mille et une façon d'être heureux en demeurant dans le respect de soi et des autres :D


Être heureux s'apprend et nous sommes

de plus en plus nombreux à l'expérimenter.

Réussir sa vie, c'est mourir sans regret ...

© 2019 - 2020 par Myriam Lorenz